logo Wombat

couverture C'est la jungle

Harvey Kurtzman

C’est la jungle !

Un chef-d’œuvre de la BD comique américaine du XXsiècle dans sa version définitive


« Kurtzman était un Dieu ! » (Terry Gilliam)


« Tous ceux qui connaissent Harvey Kurtzman et son œuvre savent que c’est un génie. Ceux qui ne le connaissent pas encore n’ont qu’à lire ce livre. » (Georges Wolinski)


En 1958, Harvey Kurtzman, le créateur du magazine MAD, proposa à l’éditeur de livres de poche Ian Ballantine une idée tout à fait novatrice : publier directement au format livre un recueil de quatre histoires graphiques, certaines à forte teneur autobiographiques, et toutes au vitriol, destinées à un lectorat adulte. Il faudra attendre plusieurs décennies avant que ce concept se popularise sous l’appellation « roman graphique ».

En avance sur son temps, C’est la jungle ! (1959) fut à l’époque un relatif échec commercial, mais son originalité et sa réussite artistique eurent un impact extraordinaire sur plusieurs générations d’auteurs de bande dessinée, de Robert Crumb à Art Spiegelman, en passant par Georges Wolinski, qui tous lui rendent hommage dans ces pages.

Classé 26 dans le « Top 100 des meilleurs comics du XXsiècle » établi par The Comics Journal, ce chef-d’œuvre précurseur, décapant et drôlissime de l’histoire de la bande dessinée américaine est présenté ici dans une édition enrichie, mise au point par le spécialiste Denis Kitchen, et une nouvelle traduction, à laquelle s’ajoute pour l’édition française un prologue de Georges Wolinski.


Avec des textes de : Georges Wolinski, Art Spiegelman, Gilbert Shelton, Denis Kitchen, Peter Poplaski & Robert Crumb.


Traduit de l’anglais (États-Unis) par Frédéric Brument

« Les Iconoclastes » nº 6


Parution : 7 septembre 2017

Relié en bichromie – Format 165 x 240

176 pages – 25 euros

ISBN : 978-2-37498-089-8

Harvey Kurtzman


© DR

Harvey Kurtzman (1924-1993) fut un des créateurs les plus influents de la bande dessinée américaine du XXe siècle et, par son impact général sur la culture populaire aux États-Unis, « une des figures les plus importantes de l’Amérique de l’après-guerre » (New York Times).

Fondateur et rédacteur en chef des débuts du légendaire magazine MAD (1952-56), puis des revues Trump, Humbug et Help ! jusqu’à la fin des années 1960, il fut un scénariste prolifique (non seulement dans la satire, mais aussi d’histoires d’horreur et de guerre), au sein des EC Comics, pour une équipe de grand talent (Will Elder, Wallace Wood…), ainsi qu’un trop rare dessinateur virtuose, comme le prouve C’est la jungle !, son chef-d’œuvre personnel. Il poursuivra ensuite sa carrière dans le Playboy d’Hugh Hefner en scénarisant durant plus d’un quart de siècle la série coquine Little Annie Fanny.

Parmi les auteurs de bande dessinée du monde entier que Kurtzman a influencés, outre l’équipe de MAD, il éditera nombre de pionniers de l’underground américain (Robert Crumb, Gilbert Shelton…) et marquera aussi de son empreinte la BD française, de René Goscinny (qu’il connut à New York dès les années 1940) à Georges Wolinski, sans oublier les fondateurs d’Hara-Kiri et de Fluide glacial.





Les livres de Harvey Kurtzman aux Nouvelles Éditions Wombat

C’est la jungle !

Extrait du Prologue de Georges Wolinski

Extrait de Décadence dégénérée